Bruit.

Réduction progressive des nuisances sonores.

Le bruit est source de nuisance. Dès lors qu’il nous dérange, il a tendance à nous obséder: le bruit du chantier devant notre fenêtre de bureau, le bruit de la soirée organisée dans le jardin du voisin ou tout simplement el bruit ferroviaire.

Pour les entreprises de chemin de fer, la protection contre le bruit représente un enjeu majeur. Au cours de ces dernières décennies, d’importants efforts ont été déployés pour réduire le bruit lié au trafic sur le réseau ferroviaire électrifié et protéger ainsi les riverains contre de telles nuisances sonores. En trafic marchandises, le projet fédéral sur la «Réduction du bruit émis par les chemins de fer» s’est principalement attaché à prescrire de nouvelles technologies afin de réduire le bruit produit par les wagons. Les wagons de CFF Cargo ont fait l’objet de mesures d’assainissement phonique. Toutefois, des wagons étrangers bruyants assurent une part importante du trafic marchandises en Suisse. À présent, les pays voisins s’efforcent de combler leur retard en la matière. Dès 2020, seuls des wagons ayant fait l’objet de mesures d’assainissement phonique pourront circuler sur le réseau ferroviaire suisse.

La situation est plus complexe au niveau des voies de raccordement de nos clients. Sur les sites de manœuvre, les tampons des wagons s’entrechoquent, les freins grincent avant l’immobilisation des wagons, un moteur diesel est soudain très bruyant car il doit mettre en mouvement l’ensemble des wagons. Tous ces bruits sont inévitables. De plus, les conditions-cadres fixées pour les transports n’offrent guère de marge de manœuvre pour procéder à des changements.